Formation vgp, comment et pourquoi se former ?

Dans le but de veiller au respect des règles de sécurité et de protection individuelle du travailleur, la formation VGP va mettre un point d’honneur à la vérification des appareils de chantier.

En effet, pour veiller au bon fonctionnement des engins de chantiers et assurer une conduite en sécurité aux usagers de ces engins de chantiers, l’inspection du travail exige une surveillance des engins de levage dans une périodicité constante en tenant un registre de sécurité répertoriant ces vérifications réglementaires.

Ce procédé sur la sécurité au travail va régulièrement sauver des vies.

Formation VGP, qu’est-ce que c’est ?

La formation VGP consiste à procéder à une vérification générale des engins de chantier, des équipements de levage en particulier. Elle va permettre de surveiller efficacement le bon état de conservation, décider de la mise en service ou la remise en service d’engin de levage, de portiques, d’engins de terrassement, de déchargement, et remarquer toute détérioration susceptible de créer une défectuosité.

Ces dispositifs de sécurité pour les travailleurs et autres usagers des chantiers de btp permettent de veiller au bon fonctionnement et à l’état de conformité des équipements de travail afin d’éviter tous risques professionnels graves sur des travaux-publics et privés.

Prévenir toute anomalie et dysfonctionnement de la manutention pour éviter les accidents va exiger des vérifications générales périodiques à respecter pour une bonne prévention des risques.

 

Parmi ces engins de chantier, les concernés pourront être variés :

  • Transpalettes : transpalette électrique ou manuel, gerbeur
  • Chariots de manutention : chariot télescopique, chariot élévateur soulevant des charges, chariots élévateurs soulevant des nacelles, effectuant du levage de personnes, des chariots automoteurs
  • Nacelles : nacelles élévatrices
  • Grues : grue mobile, grues à tour ou grue auxiliaire
  • Ponts roulants
  • Bras de levage

Formation VGP, une formation indispensable pour un travail sur chantier en toute sécurité

Pour le bon développement sur le chantier, de cette surveillance imposée par le code du travail, le chef d’entreprise des travaux doit faire appel à un organisme agréé, un organisme de formation qui va proposer une formation adéquates avec un formateur qualifié détenteur du CACES, spécialisé en manutention et expert en contrôles et vérifications de l’engin d’élévation, d’accessoires de levages et d’appareil de levage pour les entreprises.

Cette formation va s’adresser à toute personne ayant besoin dans son exercice professionnel, de vérifier l’état des appareils de levage et possédant des bases de manutention et levage.

Ces accompagnants sauront épauler les professionnels comme les stagiaires efficacement dans leur apprentissage jusqu’à l’obtention du certificat d’aptitude.

Elle va aborder plusieurs points importants avant la délivrance du titre professionnel :

  • l’importance juridique des contrôles périodiques pour toute sécurité au travail
  • Le procédé réglementaire à respecter, le bon suivi du carnet de maintenance inrs
  • Un retour sur des bases techniques (hydraulique et mécanique)
  • Les fonctionnements des appareils et accessoires comme les chaînes ou les câbles
  • Le processus à respecter pour la vérification périodique

A savoir, la vérification générale périodique des engins de manutention est imposée sans quoi un inspecteur du travail pourra engager des poursuites contre le chef d’établissement.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut