Réforme du lycée : concrètement comment on fait ?

Maintenant que vous êtes au point sur le nouveau lycée et le nouveau bac, vous vous demandez sûrement : “Ok, mais comment on s’organise ?”. Ça tombe bien, aujourd’hui, on va justement vous donner quelques conseils pour que tout se passe au mieux !

Être dans les temps

Premier point et non des moindres : la gestion du timing. Cette nouvelle organisation comporte en effet des temps forts et des dates clés.

En seconde :
En janvier, les élèves devront faire un premier choix : voie générale ou technologique.
Lors du conseil de classe du 2e trimestre, avec l’aide de ses proches, l’élève formule ses vœux et réfléchit à 4 ou 5 matières qu’il pourrait choisir comme spécialités.
Au 3e trimestre, le conseil de classe valide le passage en première générale ou technologique et les 3 choix de spécialités sont confirmés.

Les dates importantes sont donc celles des conseils de classe. L’établissement scolaire vous sollicitera en temps voulu pour connaître les vœux de votre enfant. Votre rôle consistera à l’accompagner dans sa réflexion et ses choix.

En première :
Avant la fin du 2e trimestre, pour le conseil de classe, l’élève devra exprimer un premier vœu concernant les matières de spécialité qu’il souhaite poursuivre en terminale.
Au 3e trimestre, le conseil de classe valide le choix des matières de spécialités. La matière non poursuivie en terminale est alors évaluée : cette note compte pour la moyenne du bac.
En juin, les épreuves anticipées de français à l’oral et à l’écrit terminent l’année.

Une nouvelle fois, le lycée de votre enfant vous sollicitera lorsqu’ils auront besoin d’informations de sa part. Néanmoins, votre enfant devra se responsabiliser car ses choix conditionneront son année de terminale et donc son bac et son orientation.

En terminale :
Au 2e trimestre, l’élève fait ses vœux sur Parcoursup, ça ne change pas !
Après les vacances de printemps, place aux premières épreuves du bac : les épreuves de spécialités.
En juin, on termine avec la philosophie et le grand oral.

De manière générale, les moments où votre enfant devra faire des choix correspondent aux conseils de classe. Si vous voulez suivre cela de près, il vous suffit donc de connaître ces dates.

La carte des spécialités

L’information la plus importante à retenir, c’est que tous les lycées ne pourront pas proposer toutes les spécialités : c’est l’un des points qui ont fait débat concernant la réforme du lycée. Chaque lycée proposera un nombre limité de spécialités et 7 spécialités statistiquement plus demandées devront être accessibles dans un périmètre dit “raisonnable”. 5 spécialités (Arts, Littérature et LCA, Numérique et sciences informatiques, Sciences de l’ingénieur) seront dites “rares” et seront proposées selon une carte nationale.

Cela signifie que certains élèves choisiront des spécialités qui ne seront pas enseignées dans leur lycée actuel. C’est pour cette raison qu’il est très important d’échanger avec votre enfant dès la rentrée pour avoir le temps d’y penser calmement. Vous pourrez ainsi faire le point avec lui, en parler avec ses professeurs et réfléchir aux différentes possibilités. Il peut s’agir de changer de lycée, d’étudier à distance ou parfois, plus simplement, de bénéficier d’un accord avec un lycée voisin pour suivre le cours concerné.

Tout dépend de là où vous habitez (le choix sera plus large pour les élèves habitant dans des grandes villes), des spécialités choisies par votre enfant et de votre organisation quotidienne.

Tout cela peut sembler un peu obscur de prime abord, mais rassurez-vous : en s’y prenant étape par étape, c’est bien plus simple ! Et rappelez-vous : plus tôt on discute de tout ça, plus on a le temps de s’organiser 😉

 

N'hésitez pas à partager cet article avec votre entourage !

Laisser un commentaire