Le nouveau bac : à quoi ça ressemble ?

Le nouveau bac, c’est un peu flou pour vous ? Pas d’inquiétude ! On vous explique à quoi ça va ressembler concrètement.

Aujourd’hui, les élèves passent des épreuves anticipées de français en première. En terminale, ils passent toutes les autres matières, selon la section. Cela représente entre 12 et 16 épreuves. Alors qu’est-ce qui change ? Comment sont organisées les épreuves ? Quelles matières sont évaluées ? Et puis, c’est quoi, cette histoire d’oral ?

Les différentes matières

Chaque élève suivra six enseignements communs (français/philosophie, histoire-géographie, éducation morale et civique, deux langues vivantes, sport et enseignement scientifique). À cela s’ajoutent deux enseignements de spécialité, qui sont choisis par l’élève en fonction de l’orientation qu’il veut donner à son parcours.

Contrairement à ce qu’on peut comprendre de prime abord, toutes les matières sont bien évaluées. Le système est juste différent de ce que l’on connaît aujourd’hui.

Les épreuves du nouveau bac et les coefficients

Avec le nouveau bac, il n’y aura que quatre épreuves finales, dont un oral (on en reparle juste après !). Ces épreuves ne se passeront pas en une seule fois comme aujourd’hui, mais en deux temps. Première étape, au retour des vacances de printemps avec les deux matières choisies comme spécialités. Ensuite, l’épreuve de philosophie sera validée en juin, comme c’est le cas actuellement.

Vous vous doutez bien qu’on ne peut pas donner le bac avec seulement trois épreuves écrites. Tout le reste sera noté sur la base du contrôle continu ! Les notes seront celles du bulletin mais aussi d’épreuves communes en première (janvier et avril) et en terminale (décembre).

Le contrôle continu représentera 40 % de la note globale. Le grand oral et les épreuves écrites (français et épreuves finales) représenteront 60 % de la note globale.

Le grand oral : le petit nouveau !

Actuellement, selon les sections, on passe plus ou moins d’épreuves orales. Dans le nouveau bac, l’oral occupera une place plus importante. Chaque élève devra préparer un projet personnel (un peu comme les TPE que certains connaissent) et le présenter devant un jury de trois personnes.

 C’est une compétence très importante en entreprise de savoir s’exprimer devant un public, d’être capable de défendre un avis, de construire une argumentation… Ce sont autant de compétences que cet oral veut valoriser et développer.

Et les épreuves anticipées dans tout ça ?

C’est un des points qui ne changent pas ! Les épreuves de français, toujours un écrit et un oral, auront lieu en première. Le français laisse ensuite la place à la philosophie, validée en terminale en juin, comme expliqué précédemment.

Ça y est, vous y voyez plus clair ? Parfait !

N'hésitez pas à partager cet article avec votre entourage !

Laisser un commentaire