Les différentes poursuites d’études après le bac

Après le bac, votre enfant aura l’embarras du choix, ça, c’est sur ! Bon, bien entendu cela dépendra grandement de ses envies ou de son projet professionnel, mais aussi de son dossier scolaire. Il y a tout de même de nombreuses orientations et types de formations différents.

Vous avez envie d’en savoir plus ? Allons-y !

L’université

De nombreux étudiants se rendent à la fac car c’est un lieu qui regroupe un très grand nombre de parcours et de filières différentes. Pour certaines voies, c’est même la seule option (comme médecine par exemple). C’est aussi une poursuite d’étude plus abordable financièrement. Il faut mettre fin aux idées préconçues : beaucoup de cursus en faculté ont un niveau excellent.

Si votre enfant veut se rendre à l’université, il faut qu’il soit conscient que c’est un rythme très différent du lycée. En effet, votre enfant sera “livré à lui même”, il aura des TD (travaux dirigés), un rythme très variable et des partiels chaque semestre qu’il lui faudra réussir pour valider son année.

C’est très adapté pour les profils d’élèves assidus dans leur travail et curieux de la formation.

Les BTS et les IUT

Ces formations sont courtes et très intéressantes si votre enfant souhaite entrer dans le monde du travail rapidement. En BTS et en IUT, des stages sont à réaliser pour pouvoir valider son année obtenir son diplôme. Ce sont des formations qui permettent d’acquérir une première expérience professionnelle grâce à ces stages.

En DUT, votre enfant aura l’embarras du choix, on compte plus de 41 spécialités proposées. À priori, il devrait trouver une orientation qui lui plaît !

À noter : les BTS et les IUT peuvent aussi se valider en apprentissage. Si votre enfant en a assez de passer sa journée dans une salle de classe, alors c’est une alternative qui pourrait lui convenir ! Il aura une formation au plus près du terrain.

Les classes préparatoires

Si votre enfant veut accéder à certaines grandes écoles, de commerce ou d’ingénieur pour la plupart, il faudra en passer par la classe préparatoire. À l’issue de de ces deux années de travail intense, il sera prêt à passer les concours d’accès à ces écoles.

Les classes préparatoires sont très exigeantes en termes de rythme de travail, de cadence en cours. Il faut être prêt à s’investir pleinement et à travailler dur. Ces deux années sont comme deux ans de plus au lycée, avec un rythme intense. Il ne s’agit pas de se former à un métier mais bien de préparer un concours.

Les écoles post-bac

Il s’agit d’alternatives à une cursus universitaire. Ces écoles permettent d’obtenir un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5, en intégrant l’établissement après le bac. Il s’agit principalement d’école de commerce ou d’ingénieur. Pour beaucoup, ce sont des établissements privés qui recrutent leurs futurs étudiants sur concours et/ou sur dossier.

Ces écoles proposent une bonne alternative entre une formation assez théorique (quoique les universités intègrent désormais pour beaucoup les stages dans les cursus) et une formation très professionnalisante mais souvent plus courte. De nombreuses spécialités sont accessibles par ce biais, chaque école ayant ses spécificités. À noter que l’apprentissage se développe aussi de plus en plus dans ces formations.

Votre enfant a donc devant lui un large panel de possibilités. Notez bien que son choix ne dépend que de lui. Laissez votre enfant choisir mais vous pouvez y réfléchir ensemble. Il faut peser le pour et le contre de chaque formation et surtout, prendre en compte ses envies et se donner les moyens de pouvoir faire ce qu’il souhaite.

 

N'hésitez pas à partager cet article avec votre entourage !

Laisser un commentaire