Participer aux salons d’orientation

Les salons d’orientation

Aujourd’hui, on parle d’un sujet important : l’orientation. Pour réussir et s’épanouir dans ses études, il est primordial de choisir la bonne voie. Votre enfant doit trouver la formation et le métier qui lui plaisent vraiment pour pouvoir s’investir à fond.

Pour cela, il existe différents outils et nous allons nous concentrer sur l’un d’entre eux : les salons d’orientation. Il y en a plusieurs, organisés de septembre à mars, par région. Ils permettent de découvrir des métiers et des formations, et sont une étape intéressante avant les journées portes ouvertes. On vous en parlera d’ailleurs très bientôt.

Rendez-vous sur le site de l’Onisep pour retrouver la liste de tous les salons d’orientation de votre région.

Pourquoi y aller ?

Les (bonnes) raisons d’aller sur les salons d’orientation sont nombreuses.

Avant tout, ces événements permettent de comprendre. On peut en effet confronter sa vision des choses à la réalité, revalider un certain nombre de choses. Internet regorge d’informations, parfois contradictoires. Sur le salon, des personnes compétentes pourront vous répondre de façon précise et individuelle.

Ces salons d’orientation sont aussi l’occasion rêvée pour se renseigner et découvrir. Formation, métier, aides financières et matérielles… C’est comme une gigantesque boîte à outils mise à votre disposition pour construire avec votre enfant son futur parcours scolaire et professionnel. Lors de ces journées, votre enfant a l’opportunité de regarder au-delà de son cadre habituel, de découvrir des professions que personne n’exerce dans son entourage ou de considérer d’autres choix que ceux de ses camarades.

Enfin, c’est le moyen idéal de s’interroger sur son propre parcours et d’établir un plan d’action. Une fois toutes les informations collectées, votre enfant pourra faire le point sur ses envies, ses possibilités et ce qui doit être mis en place pour y arriver.

Comment les préparer ?

Aller à un salon d’orientation, c’est très bien ! Mais, pour que cette visite soit fructueuse et apporte quelque chose, un minimum de préparation s’impose.

Il semble important d’échanger avec votre enfant. Proposez-lui de vous rendre ensemble à cet événement et préparez la visite en amont. Ses projets pour l’avenir sont-ils déjà clairs ? Y a-t-il un métier en particulier qui l’intéresse ? Quel est son profil, ou son domaine de prédilection ?

Ces questions vous permettront ensemble de déterminer s’il vaut mieux viser un salon généraliste ou spécialisé. Vous pourrez également lister les stands à visiter et ainsi optimiser votre temps passé sur place. Pensez à toujours garder du temps pour des étapes imprévues, sur un stand qui retiendrait votre attention par exemple.

Une fois ce programme établi, votre enfant doit se renseigner sur les formations et/ou les métiers qui l’intéressent. L’idée est d’arriver avec des questions, des remarques, de demander quelque chose de précis pour avoir un échange constructif. Autrement, vous allez avoir la tête pleine d’informations en ressortant et risquez d’en oublier beaucoup. Si vous et votre enfant maîtrisez un peu votre sujet, vous serez bien plus à l’aise.

Quelles questions poser ?

Votre enfant aura sûrement des questions précises, qui dépendront de son intérêt et de sa propre connaissance du sujet. Mais voici quelques pistes à creuser quoi qu’il en soit.

Sur la formation : mode d’accès, durée, type d’évaluation, obligations concernant les stages, débouchés, matières et programme, quantité de travail à fournir, coût de la formation…

Sur les métiers : journée type, missions, évolutions professionnelles, compétences clés, avantages et inconvénients, formation et parcours d’accès, salaire…

C’est maintenant à vous de jouer !

N'hésitez pas à partager cet article avec votre entourage !

Laisser un commentaire